AQIII - Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants
EN

Code d’éthique pour les membres de l’AQIII

Les membres de l’AQIII s'engagent à respecter le Code d’éthique. Toute infraction au Code sera traitée par le conseil d’administration, qui pourrait décider de la mesure à prendre pouvant aller jusqu’au renvoi d’un membre.

But de l’Association

L'Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants (AQIII) a été créée en novembre 1993 en tant qu'association à but non lucratif.

  • Notre mission :

Offrir une communauté de partage aux consultants indépendants en TIC afin qu’ils bénéficient des forces et outils d’un réseau professionnel pour favoriser leur réussite et préserver leur liberté d’action en tant que micro-entrepreneur.

  • Notre action :

L’association favorise l’obtention de mandats en TI, le réseautage, le partage d’information entre informaticiens ainsi que les économies d’échelle chez des fournisseurs ciblés.

  • Nos valeurs :

L’AQIII reconnaît que le réseautage et l’entraide sur les besoins communs sont des valeurs importantes pour l’association et ses membres.

Généralités

  • Toutes les désignations formulées au masculin s’appliquent autant aux femmes qu’aux hommes.
  • Un service informatique (TIC) regroupe des activités de planification, de conception, de coordination, de gestion, de mise en œuvre, de déploiement, de maintenance et d’évaluation d’une solution d’affaires à saveur technologique.
  • Un client est celui qui prend la décision d'acheter un service informatique.

- Ce peut être un client final lorsqu'il achète ce service informatique pour ses propres besoins;

- Ce peut être un client intermédiaire lorsqu’il achète ce service informatique pour les besoins de ses propres clients.

  • Un fournisseur est un prestataire qui assiste le travailleur autonome dans l’exécution de ses mandats.
  • Ce code d’éthique ne se substitue pas à la loi et a prépondérance lorsque ses règles sont plus précises ou plus rigoureuses.               

Engagement envers nos clients

  • Le travailleur autonome s’assure que sa situation contractuelle envers ses clients est claire et communiquée et qu’elle le demeure.
  • Le travailleur autonome exécute ses mandats avec un haut niveau de responsabilité morale, d’intégrité et de respect.

- Il ne porte pas ou ne laisse pas porter préjudice à ses clients.

- Il s’assure de comprendre les conséquences de ses actes professionnels et de maintenir ceux-ci à l’intérieur des bornes légales ainsi que des standards techniques et professionnels généralement acceptés dans l’industrie des TIC.

- Il traite le succès de ses clients au même niveau que le sien.

  • Le travailleur autonome fournit des services adaptés à ses connaissances et ses capacités.

- S’il n’est pas apte à compléter ses engagements, il le communique à son client et l’aide à trouver une solution pour permettre à celui-ci de les compléter.

  • Le travailleur autonome respecte ses obligations envers ses clients.

- Il complète celles-ci avec diligence, impartialité et honnêteté.

- Il maintient son objectivité et déclare toute l’information pertinente à ses clients.

- Il évite des situations de conflits d’intérêts et informe ses clients de toute possibilité apparente ou avérée de conflits d’intérêts.

- Il ne permet pas la dissémination d’information fausse, inexacte ou incomplète, ou le déroulement d’activités qui vont à l’encontre de ses obligations envers ses clients.

- Il s’assure que ses fournisseurs font de même, le cas échéant.

  • Le travailleur autonome respecte la confidentialité et la propriété de l’information ainsi que la protection et le respect du matériel et des logiciels de ses clients.

Engagement envers nos fournisseurs

  • Le travailleur autonome s’assure que sa situation contractuelle envers ses fournisseurs est claire et communiquée et qu’elle le demeure.
  • Le travailleur autonome traite ses fournisseurs avec un haut niveau de responsabilité morale, d’intégrité et de respect.

- Il évite de porter préjudice et de laisser porter préjudice à ses fournisseurs.

- Il s’assure de comprendre les conséquences de leurs actes professionnels et de maintenir ceux-ci à l’intérieur des bornes légales ainsi que des standards techniques et professionnels généralement acceptés dans l’industrie des TIC.

- Il traite le succès de ses fournisseurs au même niveau que le sien.

- Il reconnaît le travail de ses fournisseurs.

- Il déclare toute l’information pertinente à ses fournisseurs.

  • Le travailleur autonome s’assure que ses fournisseurs ont les connaissances et les capacités pour accomplir leurs tâches.

- Si les fournisseurs ne sont pas aptes à compléter leurs engagements, le travailleur autonome s’engage auprès de ses clients à trouver des solutions pour respecter ses obligations.

  • Le travailleur autonome respecte la confidentialité et la propriété de l’information ainsi que la protection et le respect du matériel et des logiciels de ses fournisseurs.